Wednesday, October 22, 2014

Le chagrin est un sentiment personnel

Un jour un patient a été admis à l'hôpital avec une méningite. On s'occupait de lui pendant trois jours et dans ce moment il était toujours inconscient. Il n'y avait que sa mère qui l'accompagnait. Le troisième jour, il est décédé. Peu de temps après, toutes sa famille est  venue. Je pouvais écouter ils pleuraient et criaient fortement. Ils demandaient encore et encore au défunt pourquoi il était parti trop tôt, alors que la mère ne pleurait qu'en silence. Je ne pouvais pas m'empêcher de me demander, où étaient-ils pendant trois jours? Quelle scène déchirante ! Pas à cause des cris fortes, mais plutôt à cause de celui qui reste en silence. 

En travaillant, je suis tombée sur beaucoup de moments intéressants concernant les êtres humains. Après j'ai assisté beaucoup de morts, j'ai appris que le chagrin est un sentiment personnel. Le droit de pleurer appartient à ceux qui sont proches. Et si on veut prendre soin de quelqu'un, il faut le faire pendant qu'il respire encore. Crier fortement ne sert à rien. Même tout ce qu'on fait après la mort ne fait rien. Peut-être peut-on faire un grand enterrement mais c'est tout, car le jour après la mort ne compte pas. 

No comments:

Post a Comment